Danses traditionnelles

DANSES TRADITIONNELLES

Professeurs :
Christiane et Eugène BRESSON 

Contact :
Yves Goutille
Tél : 04 78 48 26 31
This email address is being protected from spambots. You need JavaScript enabled to view it.
http:/les.mattachins.free.fr Association "Les Mattachins"
de 20h30 à 22h le jeudi8 €/an correspondant à la cotisation à l'association

Un groupe ... d'amis !
Le groupe de danse Les Mattachins n'est certainement pas un groupe comme les autres ! Pour qui le rejoindrait au cours de ses répétitions hebdomadaires du jeudi soir, il découvrirait d'abord quelques amis heureux de se retrouver, il serait accueilli chaleureusement, et puis après ce premier temps de retrouvailles il serait entrainé très spontanément dans l'échauffement sur des airs de musique renaissance; il serait alors surpris de voir perdurer cette cordialité des premiers instants associée à une rigueur technique et artistique implacable, par simple souci d'authenticité culturelle et historique.

Le groupe de danse Les Mattachins n'est certainement pas un groupe comme les autres !
Quel émerveillement de faire revivre en soi ces danseries de la Renaissance française vieilles de presque un demi-millénaire ! Rien n'est laissé au hasard, chaque pas est précis, exécuté dans le respect des consignes laissées par ce brave chanoine de Langres, Jehan Tabourot, qui a eu la bonne idée de coucher dans son livre, L'Orchésographie, en 1589 la quasi-totalité de la quarantaine de danses qui se pratiquaient alors en France tant dans les fêtes populaires qu'à la Cour des plus grands princes. Au hasard des séances, ce sont tous les branles du répertoire français de cette époque, mais aussi les pavanes, les gaillardes et autres allemandes ou tourdions qui sont repris et peaufinés avec minutie.
Et puis changement de siècle, voici un air de quadrille, ces danses qui pendant cent ans ont fait la fureur de tous les salons européens depuis la fin de l'Empire jusqu'au seuil de la deuxième guerre mondiale. Quadrille des lanciers, quadrille de la vie parisienne ... Là encore, parmi toutes les alternatives que nous propose la tradition, le choix le plus respectueux de l'histoire est fait.
Mais pour qui découvrirait le groupe sur les planches au cours d'un spectacle, il serait certainement médusé par la richesse des costumes ou qui replacent le spectateur pour un temps à l'époque des Valois ou qui l'entraînent dans les tourbillons des crinolines.
Ces performances sont le fruit d'un travail, certes, c'est surtout l'aboutissement d'une amitié que vous êtes conviés à venir partager tout d'abord au cours des répétitions en attednant de revêtir la parure d'un prince du roi Henri II ou François 1er, ou la crinoline de quelque marquise 1900.
PS : Christiane et Eugène, dans un professionnalisme qui ne doit rien à personne, proposent bénévolement leurs services et se paient dans le bonheur qu'ils voient sur les visages de ceux qui acceptent de découvrir les merveilles de ces rythmes.